Latest Plans:
RSS
Oct 27
C.130-Adjuvants du vaccin COVID- DANGER PDF print email
Written by Michel Dogma   
Sunday, 24 October 2021 17:12
There are no translations available.

PDF Imprimer Envoyer éditer
Écrit par Michel Dogma
Dimanche, 24 Octobre 2021 17:01

Après deux ans de négation de l’existence  de nanoparticules magnétiques dans le vaccin COVID et le dénigrement systématique des personnes signalant  que des objets métalliques ferreux pouvaient se fixer au voisinage du point d’injection du vaccin, la présence  d’une substance magnétique (oxyde de graphène) utilisée sans raison impérieuse comme adjuvant est enfin reconnue et  admise. La présence de cet adjuvant et surtout sa finalité  reste à découvrir. En effet, la présence de nanoparticules magnétiques, surtout au niveau du cerveau va interférer avec les ondes électromagnétiques présentes dans l’environnement (5G notamment) dont on  commence à découvrir les dangers pour la santé.




...pour déresponsabiliser les collabos


Dans la démarche sans conteste honnête, humaniste et courageuse de nos ténors de la virologie et de la génétique, face aux risques qu’ils encourent en tant que leaders de la contestation intelligente, il y a néanmoins deux choses qui m’étonnent profondément et me déçoivent dans leurs discours sur l’affaire covid :

1 – Ils parlent tous de pseudo-vaccins expérimentaux ARNm

Je ne suis pas d’accord avec cette disculpante interprétation, car il faut ne jamais perdre de vue que Big pharma avec ses pions gouvernementaux et les médias aux ordres nous ont toujours menti et nous mentent plus que jamais.
On nous fait croire que devant l’urgence d’une soudaine pandémie, il était normal et louable de griller les étapes réglementaires d’obtention d’AMM en nous faisant admettre un peu de casse pour le bien de tous – alors que c’est cela même qui a été reprochée au Pr Raoult avec l’hydroxychloroquine, ayant pourtant fait ses preuves depuis plus de 70 ans.
De fait, nous avons pu apprendre par le Pr Fourtillan, preuves en main, que divers brevets sur le Cov19 avaient été déposés depuis bien longtemps par l’Institut Pasteur – ce qui a valu au Professeur 3 mois d’emprisonnement à la santé pour le faire taire. Il suffit de regarder les statistiques (non truquées…) pour comprendre que les vaxxs ARNm ne protègent pas mais tuent !

2 - Ils n’évoquent jamais les 3 produits-clés mortifères intégrés dans les vaxxs ARNm qui sont LA PROTEINE SPIKE, L’OXYDE DE GRAPHENE, L’HYDROGEL DARPA

Ne sont-ils donc pas au courant ? Ou se plient–ils à une dangereuse omerta ? Ou ont–ils tellement la tête dans le guidon avec la virologie qu’ils ont des œillères ? Seule en France la très sympathique et prestigieuse Dr Astrid Stukelberger parle précisément de ces poisons dans les pseudos vaccins. Ecoutez bien ce qu’elle dit, et partagez-le au maximum :

https://www.brighteon.com/034c4c46-aee1-4260-8d4b-4a3c4552e0b7

(17 min)

Le Professeur Péronne, lui, se limite à parler de "substances toxiques" sans les nommer. Pourtant la Quinta Columna n’a pas hésité à publier les analyses concordantes de plusieurs laboratoires espagnols des vaxxs Pfizer & Co. Comme suit :

  • Oxyde de graphène (poison dangereux)
  • Protéine Spike + Hydrogel Darpa (poisons dangereux)
  • Aucune souche contre le corona Cov !!! ENORME !

Il faut aller aux Etats Unis pour qu’apparaissent des noms de sommités médicales telles les Drs Tenpenny, Mikovits, Ryan Cole, Hoffe… etc. qui osent braver l’omerta sur ce qu’on peut appeler un gigantesque complot.

Dans ma news "le grand secret de Pfizer & Co", la très compétente enquêteuse américaine Karen Kingston dont j’ai édité le remarquable travail nous apprend que l’Oxyde de graphène n’a pas été mentionné dans le brevet américain, soi-disant par droit de réserve commerciale (!!!). Est-ce pour cela que nos chers ténors de référence n’auraient pas pris au sérieux les infos sur le graphème, la protéine spike et l’hydrogel ? Par ailleurs, si nous revenons sur janvier et mars 2020 - début de l’aventure Corona Cov - la même Karen Kingston nous dévoile qu’une très grosse commande de graphène a été faite chez le fabricant chinois SINOPEG. Coïncidence ?

Je rappelle que dès mars 2020, j’avais déjà déclaré que le corona cov était un simple leurre pandémique pour détourner l’attention d’un piège mortel expérimental 5G composé d’une hyperfréquence particulière (60giga Hertz) appliquée sur la population de Wuhan après qu’elle ait préalablement reçu un vaccin antigrippal (probablement truqué avec de l’oxyde de graphène et de la protéine spike).
A l’époque je ne connaissais pas l’existence de ces produits mais je n’avais jamais vu une grippe entrainer les foudroiements subits qui ont été filmés par les caméras de surveillance dans la rue (même des oiseaux tombaient morts du ciel). Or, c’est ce même phénomène que l’on constate encore régulièrement chez des vaxxés.

  • Pour les détails documentés de mon narratif, je rappelle que toutes mes news sont consultables en page d’accueil sur mon site www.micheldogna.fr dans "archives publications" mois par mois. En particulier :
  • « Le covid est un leurre »
  • « Le grand secret de Pfizer &Co »
  • « Graphène et 5G tout s’explique »
  • etc

En attendant, voici plus de 18 mois que tout le monde palabre sans fin sur des enquêtes aussi compliquées que stériles autour des origines fumeuses du virus scélérat, ceci détournant l’attention des vrais problèmes… à résoudre !

CE QUE DEVIENT VOTRE SANG APRES AVOIR ETE VAXXE
par Frédéric Chaumont sur Agora TV.

Il est clair que si vous échappez aux 3 morts subites possibles par embolie, vous n’échapperez pas au terrible coup d’accélérateur de votre vieillissement dû au colmatage progressif de tout votre réseau capillaire sanguin.

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Vaccine-Toi-Et-Tue-Toi---Votre-Sang-Après-Inoculation-Des-Produits-Expérimentaux-!-1:6

(12min 12)

CONFERENCE REMARQUABLE DU DOCTEUR RYAN COLE
Vaccins ARNm, autopsies et protéine Spike
(Enfin un qui parle de la protéine Spike !)

Le Dr. Ryan Cole, pathologiste, expose les images des tissus humains lésés par la protéine Spike suite aux injections. Cœur, poumons, reins, ovaires, testicules, foie...

https://infovf.com/video/covid-vaccins-autopsies-ryan-cole--10220.html

(17 min)

La comédie des variants

Oui, les variants se succèdent à cause des vaxxs et vont continuer à le faire au rythme des saisons comme toutes les grippes ! Et contrairement à ce que l’on essaie de nous faire croire (une fois de plus) ils dégénèrent avec le temps. J’ai déjà expliqué qu’inversement à la protéine Spike qui se fait faire des milliards de copiés collés par ses hôtes cellulaires, le graphène, lui, est progressivement neutralisé et éliminé par le glutathion, donc mollissant dans son action destructive et sa fonction de balise réceptrice de la 5G. Le prétexte de la nécessité de "vaxxs" anti variants sert à tout simplement effectuer des recharges en oxyde de graphème.

Par ailleurs je rappelle que notre cerveau qui est un ordinateur biologique, contient de la magnétite. Or, il faut s’attendre à ce que l’oxyde de graphène recevant des programmes par les ondes porteuses 5G soit en mesure de mettre la pagaille dans les neurones en dénaturant notre fonctionnement cognitif et même psychique, c’est d’ailleurs déjà le cas pour un certain nombre de vaxxés.

Pourquoi vaXXer les enfants ?

Encore une contradiction de principe flagrante, alors que les enfants sont réputés être très peu sensibles au cov qui est en fait une grippe, on veut les vaxxer sans explication ou en tant que porteurs sains contaminants.
Après s’être attaqué aux vieux comme une faveur de priorité en raison de leur soi-disant fragilité, alors que vraisemblablement on les a massacrés (pour débarrasser le plancher des inutiles pesant sur les caisses de retraite), pourquoi s’attaque-t-on aux enfants ?

Il ne faut jamais perdre de vue que le programme central (« la solution finale ») est la dépopulation de 90% de la planète. Dans cette logique, l’urgence est de stériliser les jeunes et de les affaiblir pour en faire des esclaves dociles. Si vous ne voulez pas admettre tout cela, c’est votre droit, et continuez à croire à la magie de Noël de la télé...
Je n’ai même pas évoqué l’épidémie explosive post vaxx d’endocardites et péricardites irréversibles d’une partie de ces jeunes sacrifiés qui seront handicapés à vie…

Message aux parents pour la rentrée scolaire

https://tvs24.ru/pub/watch/4520/important-une-arme-juridique-pour-les-parents/
(15 min)

Cloisonner les acteurs du crime pour qu'ils ne se rendent pas compte de leur implication

Au Luxembourg, le médecin généraliste Benoît Ochs risque un an de suspension de son activité parce qu'il a soigné les malades du Covid-19 et qu'il n'est pas favorable au dogme vaccinal. À la sortie de son audience, les journalistes lui ont tendu leurs micros. Écoutez attentivement ce que ce médecin dit au micro de RTL.

https://www.facebook.com/veriteettoncoeur/videos/548653652986408/
(2 min15)

Oui nous sommes dans une dictature où la plupart obéissent et pensent que le gouvernement a raison alors qu’il vous envoie à l’abattoir. A Nuremberg, les tyrans ont tous dit : "J’ai obéi aux ordres". Aux ordres ? En cascade d’un psychopathe criminel ? Trop facile ! Et leur zèle fut à la mesure de leur plaisir sadique.

Je vous conseille de revoir le film des années 60 "I comme Icare" avec Yves Montant, qui montre comment 85 à 90% des gentilles personnes qui vous entourent peuvent sous une autorité officielle devenir des tortionnaires obéissants et irresponsables…

Les principaux acteurs désignés actuels : les médecins (pas tous) et les enseignants (pas tous) qui comme les journaleux esclaves veulent avant tout sécuriser leur situation privilégiée.

  • Nota : certains médecins piquent des ARNm à longueur de journée pour 100€ de l’heure, arrivant à se faire ainsi des mois jusqu’à 15 000€ - no comment !

Rappels en bref

ANTIDOTES PREVENTIFS pour proximité de vaxxés

ANTIDOTES CURATIFS pour vaxxés autoritairement

Last Updated on Sunday, 24 October 2021 17:16
 
C.130-Adjuvants du vaccin COVID- DANGER PDF print email
Written by Michel Dogma   
Sunday, 24 October 2021 17:01
There are no translations available.

Après deux ans de négation de l’existence  de nanoparticules magnétiques dans le vaccin COVID et le dénigrement systématique des personnes signalant  que des objets métalliques ferreux pouvaient se fixer au voisinage du point d’injection du vaccin, la présence  d’une substance magnétique (oxyde de graphène) utilisée sans raison impérieuse comme adjuvant est enfin reconnue et  admise. La présence de cet adjuvant et surtout sa finalité  reste à découvrir. En effet, la présence de nanoparticules magnétiques, surtout au niveau du cerveau va interférer avec les ondes électromagnétiques présentes dans l’environnement (5G notamment) dont on  commence à découvrir les dangers pour la santé.

 

 




...pour déresponsabiliser les collabos


Dans la démarche sans conteste honnête, humaniste et courageuse de nos ténors de la virologie et de la génétique, face aux risques qu’ils encourent en tant que leaders de la contestation intelligente, il y a néanmoins deux choses qui m’étonnent profondément et me déçoivent dans leurs discours sur l’affaire covid :

1 – Ils parlent tous de pseudo-vaccins expérimentaux ARNm

Je ne suis pas d’accord avec cette disculpante interprétation, car il faut ne jamais perdre de vue que Big pharma avec ses pions gouvernementaux et les médias aux ordres nous ont toujours menti et nous mentent plus que jamais.
On nous fait croire que devant l’urgence d’une soudaine pandémie, il était normal et louable de griller les étapes réglementaires d’obtention d’AMM en nous faisant admettre un peu de casse pour le bien de tous – alors que c’est cela même qui a été reprochée au Pr Raoult avec l’hydroxychloroquine, ayant pourtant fait ses preuves depuis plus de 70 ans.
De fait, nous avons pu apprendre par le Pr Fourtillan, preuves en main, que divers brevets sur le Cov19 avaient été déposés depuis bien longtemps par l’Institut Pasteur – ce qui a valu au Professeur 3 mois d’emprisonnement à la santé pour le faire taire. Il suffit de regarder les statistiques (non truquées…) pour comprendre que les vaxxs ARNm ne protègent pas mais tuent !

2 - Ils n’évoquent jamais les 3 produits-clés mortifères intégrés dans les vaxxs ARNm qui sont LA PROTEINE SPIKE, L’OXYDE DE GRAPHENE, L’HYDROGEL DARPA

Ne sont-ils donc pas au courant ? Ou se plient–ils à une dangereuse omerta ? Ou ont–ils tellement la tête dans le guidon avec la virologie qu’ils ont des œillères ? Seule en France la très sympathique et prestigieuse Dr Astrid Stukelberger parle précisément de ces poisons dans les pseudos vaccins. Ecoutez bien ce qu’elle dit, et partagez-le au maximum :

https://www.brighteon.com/034c4c46-aee1-4260-8d4b-4a3c4552e0b7

(17 min)

Le Professeur Péronne, lui, se limite à parler de "substances toxiques" sans les nommer. Pourtant la Quinta Columna n’a pas hésité à publier les analyses concordantes de plusieurs laboratoires espagnols des vaxxs Pfizer & Co. Comme suit :

  • Oxyde de graphène (poison dangereux)
  • Protéine Spike + Hydrogel Darpa (poisons dangereux)
  • Aucune souche contre le corona Cov !!! ENORME !

Il faut aller aux Etats Unis pour qu’apparaissent des noms de sommités médicales telles les Drs Tenpenny, Mikovits, Ryan Cole, Hoffe… etc. qui osent braver l’omerta sur ce qu’on peut appeler un gigantesque complot.

Dans ma news "le grand secret de Pfizer & Co", la très compétente enquêteuse américaine Karen Kingston dont j’ai édité le remarquable travail nous apprend que l’Oxyde de graphène n’a pas été mentionné dans le brevet américain, soi-disant par droit de réserve commerciale (!!!). Est-ce pour cela que nos chers ténors de référence n’auraient pas pris au sérieux les infos sur le graphème, la protéine spike et l’hydrogel ? Par ailleurs, si nous revenons sur janvier et mars 2020 - début de l’aventure Corona Cov - la même Karen Kingston nous dévoile qu’une très grosse commande de graphène a été faite chez le fabricant chinois SINOPEG. Coïncidence ?

Je rappelle que dès mars 2020, j’avais déjà déclaré que le corona cov était un simple leurre pandémique pour détourner l’attention d’un piège mortel expérimental 5G composé d’une hyperfréquence particulière (60giga Hertz) appliquée sur la population de Wuhan après qu’elle ait préalablement reçu un vaccin antigrippal (probablement truqué avec de l’oxyde de graphène et de la protéine spike).
A l’époque je ne connaissais pas l’existence de ces produits mais je n’avais jamais vu une grippe entrainer les foudroiements subits qui ont été filmés par les caméras de surveillance dans la rue (même des oiseaux tombaient morts du ciel). Or, c’est ce même phénomène que l’on constate encore régulièrement chez des vaxxés.

  • Pour les détails documentés de mon narratif, je rappelle que toutes mes news sont consultables en page d’accueil sur mon site www.micheldogna.fr dans "archives publications" mois par mois. En particulier :
  • « Le covid est un leurre »
  • « Le grand secret de Pfizer &Co »
  • « Graphène et 5G tout s’explique »
  • etc

En attendant, voici plus de 18 mois que tout le monde palabre sans fin sur des enquêtes aussi compliquées que stériles autour des origines fumeuses du virus scélérat, ceci détournant l’attention des vrais problèmes… à résoudre !

CE QUE DEVIENT VOTRE SANG APRES AVOIR ETE VAXXE
par Frédéric Chaumont sur Agora TV.

Il est clair que si vous échappez aux 3 morts subites possibles par embolie, vous n’échapperez pas au terrible coup d’accélérateur de votre vieillissement dû au colmatage progressif de tout votre réseau capillaire sanguin.

https://odysee.com/@PhilippeLeBel:4/Vaccine-Toi-Et-Tue-Toi---Votre-Sang-Après-Inoculation-Des-Produits-Expérimentaux-!-1:6

(12min 12)

CONFERENCE REMARQUABLE DU DOCTEUR RYAN COLE
Vaccins ARNm, autopsies et protéine Spike
(Enfin un qui parle de la protéine Spike !)

Le Dr. Ryan Cole, pathologiste, expose les images des tissus humains lésés par la protéine Spike suite aux injections. Cœur, poumons, reins, ovaires, testicules, foie...

https://infovf.com/video/covid-vaccins-autopsies-ryan-cole--10220.html

(17 min)

La comédie des variants

Oui, les variants se succèdent à cause des vaxxs et vont continuer à le faire au rythme des saisons comme toutes les grippes ! Et contrairement à ce que l’on essaie de nous faire croire (une fois de plus) ils dégénèrent avec le temps. J’ai déjà expliqué qu’inversement à la protéine Spike qui se fait faire des milliards de copiés collés par ses hôtes cellulaires, le graphène, lui, est progressivement neutralisé et éliminé par le glutathion, donc mollissant dans son action destructive et sa fonction de balise réceptrice de la 5G. Le prétexte de la nécessité de "vaxxs" anti variants sert à tout simplement effectuer des recharges en oxyde de graphème.

Par ailleurs je rappelle que notre cerveau qui est un ordinateur biologique, contient de la magnétite. Or, il faut s’attendre à ce que l’oxyde de graphène recevant des programmes par les ondes porteuses 5G soit en mesure de mettre la pagaille dans les neurones en dénaturant notre fonctionnement cognitif et même psychique, c’est d’ailleurs déjà le cas pour un certain nombre de vaxxés.

Pourquoi vaXXer les enfants ?

Encore une contradiction de principe flagrante, alors que les enfants sont réputés être très peu sensibles au cov qui est en fait une grippe, on veut les vaxxer sans explication ou en tant que porteurs sains contaminants.
Après s’être attaqué aux vieux comme une faveur de priorité en raison de leur soi-disant fragilité, alors que vraisemblablement on les a massacrés (pour débarrasser le plancher des inutiles pesant sur les caisses de retraite), pourquoi s’attaque-t-on aux enfants ?

Il ne faut jamais perdre de vue que le programme central (« la solution finale ») est la dépopulation de 90% de la planète. Dans cette logique, l’urgence est de stériliser les jeunes et de les affaiblir pour en faire des esclaves dociles. Si vous ne voulez pas admettre tout cela, c’est votre droit, et continuez à croire à la magie de Noël de la télé...
Je n’ai même pas évoqué l’épidémie explosive post vaxx d’endocardites et péricardites irréversibles d’une partie de ces jeunes sacrifiés qui seront handicapés à vie…

Message aux parents pour la rentrée scolaire

https://tvs24.ru/pub/watch/4520/important-une-arme-juridique-pour-les-parents/
(15 min)

Cloisonner les acteurs du crime pour qu'ils ne se rendent pas compte de leur implication

Au Luxembourg, le médecin généraliste Benoît Ochs risque un an de suspension de son activité parce qu'il a soigné les malades du Covid-19 et qu'il n'est pas favorable au dogme vaccinal. À la sortie de son audience, les journalistes lui ont tendu leurs micros. Écoutez attentivement ce que ce médecin dit au micro de RTL.

https://www.facebook.com/veriteettoncoeur/videos/548653652986408/
(2 min15)

Oui nous sommes dans une dictature où la plupart obéissent et pensent que le gouvernement a raison alors qu’il vous envoie à l’abattoir. A Nuremberg, les tyrans ont tous dit : "J’ai obéi aux ordres". Aux ordres ? En cascade d’un psychopathe criminel ? Trop facile ! Et leur zèle fut à la mesure de leur plaisir sadique.

Je vous conseille de revoir le film des années 60 "I comme Icare" avec Yves Montant, qui montre comment 85 à 90% des gentilles personnes qui vous entourent peuvent sous une autorité officielle devenir des tortionnaires obéissants et irresponsables…

Les principaux acteurs désignés actuels : les médecins (pas tous) et les enseignants (pas tous) qui comme les journaleux esclaves veulent avant tout sécuriser leur situation privilégiée.

  • Nota : certains médecins piquent des ARNm à longueur de journée pour 100€ de l’heure, arrivant à se faire ainsi des mois jusqu’à 15 000€ - no comment !

Rappels en bref

ANTIDOTES PREVENTIFS pour proximité de vaxxés

ANTIDOTES CURATIFS pour vaxxés autoritairement

*  *  *

 

 
C.129 Ont-ils AGGRAVÉ la pandémie?-Requisitoire contre la politique sanitaire du gouvernement PDF print email
Written by Xaver Bazin   
Saturday, 09 October 2021 17:17
There are no translations available.

Pas de théorie du complot, juste les FAITS – accrochez vos ceintures

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Bonne nouvelle pour les pays nordiques !

La Suède, la Norvège et le Danemark ont annoncé qu’ils levaient toutes les restrictions liées à la Covid.

Pour eux, l’épidémie est terminée, et il est grand temps revenir à la vie normale, la vraie.

Pas de « pass sanitaire », là-bas, et encore moins d’obligation vaccinale pour qui que ce soit.

Et non, leur population n’est pas plus vaccinée que celle de la France.

Ces pays ont simplement fait un choix fondamental : la liberté contre la surveillance techno-totalitaire (QR code), l’égalité entre les citoyens contre la discrimination envers les non-vaccinés, la fraternité nationale contre la division entre « bons » et « mauvais » citoyens.

Bref, ils ont choisi de vivre, ils ont choisi la vie plutôt que la psychose perpétuelle face aux virus.

Pour l’Occident, à présent, c’est l’heure du bilan.

Les décisions prises en France et ailleurs ont-elles limité la gravité de la pandémie…

…ou au contraire, amplifié le nombre de cas, de morts et de dégâts ?

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Je ne sais pas s’il s’agit d’incompétence, de corruption ou encore d’autre chose – ce n’est pas le sujet de cette lettre.

Mais comme vous allez le voir, presque TOUTES les mesures prises ont aggravé la situation.

Je sais que ça paraît difficile à croire.

Mais si l’on met les faits, bout à bout, c’est difficile de le nier :

Avant même l’explosion de l’épidémie, des décisions étranges

Encore une fois, je ne dis pas ici qu’il y a eu volonté de nuire.

Mais le résultat est là…à commencer par cette fameuse image :

1) Une semaine avant le confinement généralisé, M. et Mme Macron invitent les Français à se rassembler dans des espaces intérieurs, comme les théâtres :


 Laissez-moi vous expliquer le gros problème de cette « incitation » présidentielle, une semaine avant le confinement généralisé.

Sur le moment, je le reconnais bien volontiers, cet appel ne m’a pas choqué, car j’ai toujours pensé qu’il ne fallait pas s’arrêter de vivre à cause de ce virus.

Mais il y a un juste milieu : il est possible de vivre à peu près normalement, sans confinement, comme l’a fait la Suède, et prendre tout de même quelques précautions pour éviter la saturation des hôpitaux !

Ces précautions auraient dû être prises dès le mois de janvier, par nos gouvernants, pour une raison simple :

Ils savaient des choses sur ce virus que personne d’autre ne pouvait savoir à l’époque.

En effet, le mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, Yves Levy, avait inauguré en grande pompe le laboratoire P4 de recherche virologique de Wuhan, en 2017.

Il savait donc parfaitement qu’on y faisait des manipulations risquées sur les coronavirus de chauve-souris.

Il y a quelques jours, des investigateurs ont retrouvé – et rendu public – le « programme de recherche » de l’Institut de virologie de Wuhan, datant de 2018.

Dans ce document, on apprend que le laboratoire de Wuhan avait prévu d’introduire artificiellement, dans un coronavirus de chauve-souris, un nouveau « site de clivage de la furine » permettant de mieux infecter les êtres humains[1].

C’est le pistolet fumant qui clôt définitivement le débat sur l’origine du coronavirus.

Car depuis le début, les microbiologistes s’étonnent que le nouveau coronavirus possède ce fameux « site de clivage de la furine », parfaitement adapté pour infecter les êtres humains… alors qu’on n’avait jamais trouvé un site de cette nature dans les autres coronavirus de chauve-souris.

Et on apprend maintenant que les laboratoires de recherche de Wuhan avaient prévu de créer précisément ce genre de virus chimérique, avec site de clivage adapté à l’homme !

Voilà pourquoi le coronavirus s’est répandu comme une traînée de poudre dans le monde entier : c’est parce qu’il a été créé pour cela !

Mais c’était à peine imaginable, au départ - et c'est pour cela que le Pr Raoult, comme moi, n'étions pas inquiet du coronavirus chinois en janvier 2020. Parce que les maladies infectieuses sont des maladies « d’écosystème » qui franchissent très rarement les continents.

Problème : c’était vrai pour les virus « naturels »... mais faux pour les virus bricolés en laboratoire pour être le plus infectieux possible !

Agnès Buzyn, elle, savait certainement que ce virus était artificiel.

Dès le 30 janvier 2020, elle avait averti le Premier Ministre que « les élections ne pourraient sans doute pas se tenir ».

Elle a aussi déclaré ceci au journal Le Monde : « Quand j’ai quitté le ministère (NDLR : le 16 février), je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. »

Bizarrement, malgré ces alarmes répétées, Emmanuel Macron invite les Français à sortir au théâtre au début du mois de mars, au moment même où l’épidémie ravage le nord de l’Italie.

Pire : il refuse obstinément de fermer les frontières, notamment avec l’Italie !

2) Aucune fermeture des frontières – pourtant le principal moyen d’éviter une contagion massive

C’est étonnant, car la fermeture des frontières est une des seules mesures efficaces contre la Covid.

On l’a vu avec les exemples de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande – même si leur stratégie zéro covid est totalement folle, le fait est que la fermeture quasi-totale des frontières leur a permis de contenir l’épidémie pendant plus d’un an.

Bien sûr, la France n’est pas une île, et il était impossible de fermer totalement le pays.

Mais si l’objectif le plus raisonnable était, non pas d’éviter le virus, mais de lisser les contagions dans le temps, pour éviter une surcharge brutale et catastrophique des hôpitaux, alors fermer les frontières était la meilleure option !

Et pourtant, cela a été refusé par Emmanuel Macron, avec cet argument invraisemblable : « le virus n’a pas de passeport », a-t-il dit aux Français dans son allocution du 12 mars 2020 ![2]

Argument d’autant plus ridicule que, 5 jours plus tard, le même Emmanuel Macron annonce le confinement généralisé et… interdit les déplacements entre régions ou départements (avec le fameux rayon de 100 kilomètres) !

A la décharge d’Emmanuel Macron l’argument absurde du « virus qui n’a pas de passeport » était défendu à l’époque par les experts de l’OMS[3] (ce qui ne fait qu’accroître ma suspicion sur toute cette affaire).

Le président américain de l’époque avait même été vertement critiqué dans le monde entier pour avoir fermé la frontière des États-Unis avec la Chine dès le 30 janvier – ce qui était pourtant parfaitement pertinent !

3) Pire que de ne pas fermer les frontières ? Rapatrier les Français de Wuhan sans précaution

Ce qui s’est passé avec les arrivants en France depuis la région de Wuhan est peut-être encore plus stupéfiant.

Vous souvenez-vous d’un des premiers patients Covid, un touriste chinois de 80 ans originaire de Hubei, la région qui englobe la ville de Wuhan ?

Il est arrivé en France le 23 janvier… est allé aux Urgences le 25 janvier parce qu’il était malade… et a été renvoyé chez lui !

Puis, à nouveau hospitalisé à l’hôpital Bichat, il a finalement été diagnostiqué Covid, a reçu du remdésivir… puis est décédé, devenant le 3ème mort du Covid recensé officiellement hors de Chine ![4]

Et que dire d’un des premiers clusters, en France, qui a eu lieu dans l’Oise ?

Il s’est produit à côté de la base militaire de Creil, qui abritait l’équipage et les militaires qui ont ramené par avion les Français de Wuhan, le 31 janvier.

Et comme par hasard, l'un des infectés de ce cluster était un logisticien venant de cette base militaire (qui n’était pas allé à Wuhan[5]).

Les militaires revenus de Wuhan ont-ils été testés contre le coronavirus ?

Eh bien non !

C’est pourtant ce que la Ministre des Armées avait déclaré, le 4 mars… mais elle a dû avouer devant une commission parlementaire, sous serment, qu’elle avait menti[6] !

Ces militaires ont bien subi une quarantaine de 14 jours mais ils n’ont pas été testés systématiquement.

Cette absence de test, étrange, n’est d’ailleurs pas isolée.

Voici ce qui s’est passé, avec les Français rapatriés de Wuhan qui ont été placés à l’isolement, près de Marseille – ce récit a été publié dans le journal Le Monde[7] :

[Le 31 janvier 2020, les Français rapatriés de Wuhan, épicentre chinois de l’épidémie de Covid-19, sont installés à Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône, à quelques kilomètres de l’IHU de Marseille.]

À peine informé, le Pr Didier Raoult met sur pied un plan d’attaque. D’abord envoyer ses « troupes » sur le tarmac, à l’aéroport d’Istres. Ne pas laisser descendre les rapatriés de l’avion avant de leur avoir mis un écouvillon dans la narine. (…)

« Dépister, tracer, isoler », c’est depuis toujours son mantra. Avant même que l’Airbus militaire n’atterrisse, il explique donc aux autorités sanitaires : (…) « Vous nous laissez monter dans la carlingue. On prélève. On a le résultat en deux heures. Et on peut dire : vous, les infectés, venez chez nous, à l’IHU. Les autres, vous partez à Carry-le-Rouet, on vous fout la paix. » Aussitôt dit, quatre membres de l’institut foncent à l’aéroport d’Istres avec leur matériel.

Sur le tarmac, ils tombent nez à nez avec Agnès Buzyn. La ministre de la Santé est venue de Paris souhaiter la bienvenue aux « expat ». Mais la seule présence des « Raoult Boys » semble lui gâcher sa journée. (…) Des tests dans l’avion, au débotté ? Pas question. »

Pour se justifier, Agnès Buzyn évoque des formulaires à remplir, des protocoles à respecter…

Mais cela n’explique pas tout.

Car non seulement le gouvernement n’a pas voulu tester les rapatriés de Wuhan…

…mais pendant des semaines, les autorités ont refusé de faire ce que le Pr Raoult faisait massivement, à l’IHU Marseille !

4) Refuser de tester massivement, dès les premiers symptômes, comme l’a fait le Pr Raoult à Marseille

Pourtant, tester, dépister, c’est le BA-BA, en maladie infectieuse.

Lors de son entretien avec le Président Macron, le 9 avril, le Pr Raoult ne s’est pas privé de lui signaler :

Pr Raoult : « Vous êtes fous de ne pas avoir fait faire de tests. On vous a raconté que la PCR, c’était vachement compliqué (…). En vérité, n’importe qui est capable d’en fabriquer.

– Je sais, répond le président de la République. Vous avez été le premier à me l’avoir expliqué. Personne ne l’avait fait, et vous aviez raison.

– Nous n’avions pas de tests début mars…, rappelle [Jean-François] Delfraissy [le président du conseil scientifique].

– Écoute Jean-François, les vétérinaires étaient prêts à vous en donner des milliers, coupe Raoult. »

De fait, les vétérinaires avaient des stocks énormes des fameux « réactifs »[8] qui auraient pu permettre de tester beaucoup plus largement la population.

Ce blocage bureaucratique rappelle d’ailleurs un autre scandale, rapidement oublié :

Au printemps 2020, de nombreuses cliniques privées auraient pu accueillir des patients Covid, notamment en réanimation…

…mais plutôt que de faire appel à elles, notamment dans l’Est submergé, on a préféré médiatiser des transferts de patients dans d’autres régions… dans des hôpitaux publics[9] !

Selon le sénateur Alain Fouché : « Dans le Grand Est, plusieurs patients atteints du Covid-19 ont été évacués vers Marseille et Bordeaux, puis vers l'Allemagne et vers la Suisse à la fin du mois de mars, alors que 70 places de réanimation libérées dans des cliniques n'étaient pas utilisées. »[10]

Simple incompétence bureaucratique ?

Probablement, mais cela a permis d’enfoncer les Français dans la peur, avec des évacuations par hélicoptère très médiatisées.

Je vois que j’ai déjà été long, et je n’ai fait qu’aborder les toutes premières décisions prises !

Restez connecté, dans ma prochaine lettre, j’aborderai les décisions « étranges » du mois de mars 2020 :

  • Privilégier le paracétamol contre l’ibuprofène et les corticostéroïdes ;
  • Placer un maximum de patients sous ventilateur (plutôt que donner de l’oxygène à haut débit) ;
  • Ne pas recommander la vitamine D et autres compléments alimentaires dans les maisons de retraite ;
  • Plutôt que d’essayer de soigner, encourager en Ehpad l’utilisation du rivotril, un médicament qui abrège les souffrances
  • Etc.

Vous verrez : quand j’aurai fini la liste, vous comprendrez que l’épidémie n’aurait jamais dû être plus problématique qu’une saison de « mauvaise grippe ».

Bonne santé,

Xavier Bazin

Last Updated on Wednesday, 13 October 2021 12:21
 
C.128- Réinformation sur le vaccin COVID PDF print email
Written by Dr. Adrien Caprani   
Tuesday, 17 August 2021 17:46
There are no translations available.

Dans  un système où les journalistes ont perdu leur indépendance en raison de financements publics ou privés (Bill Gates) toute information ,qui n'est pour la plupart du temps qu'une propagande éhontée, ne peut qu'être douteuse ou contestable. L'information libre ne peut qu'être trouvée  que dans la presse étrangère  et surtout en France par le quotidien en ligne Francesoir qui n'est jamais invité sur les plateaux TV et qui n'invite que des personnalités libres. Il a en particulier défendu les traitements préventifs et curatifs, en particulier l'ivermectine, plus efficace que le vaccin et surtout sans effet secondaires



Nous listons ci dessous les interviews de personnalités compétentes dont le prix Nobel Luc Montagnier dont j'ai été l'élève

"Une erreur stratégique qui impacte l'avenir de l'humanité" : appel du Pr Luc Montagnier

https://www.francesoir.fr/societe-sante/une-erreur-strategique-qui-impacte-lavenir-de-lhumanite-appel-du-pr-luc-montagnier

 

Le variant Delta tue les vaccinés plus que les non-vaccinés, en Angleterre" Martin Zizi

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/martin-zizi-2

Il est étonnant d'avoir autant de disparités entre la France et la Grande Bretagne.En effet l'information officielle claironnée à longeur de journée sur les medias autorisés  indique que 85% des décés à l'hopital sont des patients non vaccinés, taux qui est passé ce jour à 79% Cette différence peut s'expliquer par un mensonge officiel pour inciter les gens à se vacciner, soit à l'utilisation de vaccins différents dans les deux pays ou plus probablement par la sous déclaration des morts vaccinés comme le suggère l'article suivant du Dr Peter Schirmacher. Par aiilleurs si le taux réel s'approchait de 50% ou moins encore., la vaccination devrait être  stoppée en urgence et révèlerait la corruption généralisée des systèmes de santé occidentaux. Cela forcera les corrompus à utiliser ,le traitement preventif et curatif validé par une pléthore d'essais contrôlés, l'ivermectine

Des morts vaccinés non-déclarés ? Il faut autopsier davantage selon le Dr Peter Schirmacher

https://www.francesoir.fr/societe-sante/peter-schirmacher-autopsier-vaccins


Incohérences  sur le pass sanitaire par  Xavier Bazin  dont les infos sont de plus en plus censurées

https://mail.google.com/mail/u/0/#search/Xavier+Bazin/FMfcgzGkZkWFwxGjBrkLRSMGxfPJzNWT


Une mortalité inédite : il y a urgence à suspendre la vaccination

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/laurent-mucchielli-alerte


Je pense que les personnes vaccinées seront désavantagées par rapport aux personnes non vaccinées" Stephanie Seneff

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/stephanie-seneff

Last Updated on Wednesday, 01 September 2021 14:29
 
C.128- Réinformation sur le vaccin COVID PDF print email
Written by Dr. Adrien Caprani   
Monday, 16 August 2021 16:06
There are no translations available.

Dans  un système où les journalistes ont perdu leur indépendance en raison de financements publics ou privés (Bill Gates) toute information ,qui n'est pour la plupart du temps qu'une propagande éhontée, ne peut qu'être douteuse ou contestable. L'information libre ne peut qu'être trouvée  que sur la presse étrangère  et surtout en France par le quotidien en ligne Francesoir qui n'est jamais invité sur les plateaux TV et qui invite que des personnalités libres. Il a en particulier défendu les traitements préventifs et curatifs, en particulier l'ivermectine, plus efficace que le vaccin et surtout sans effet secondaires

Nous listons ci dessous les interviews de personnalités compétentes dont le prix Nobel Luc Montagnier dont j'ai été l'élève

 

 

"Une erreur stratégique qui impacte l'avenir de l'humanité" : appel du Pr Luc Montagnier

https://www.francesoir.fr/societe-sante/une-erreur-strategique-qui-impacte-lavenir-de-lhumanite-appel-du-pr-luc-montagnier

 

Le variant Delta tue les vaccinés plus que les non-vaccinés, en Angleterre" Martin Zizi

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/martin-zizi-2

Il est étonnant d'avoir autant de disparités entre la France et la Grande Bretagne.En effet l'information officielle claironnée à longeur de journée sur les medias autorisés  indique que 85% des décés à l'hopital sont des patients non vaccinés Cette différence peut s'expliquer par un mensonge officiel pour inciter les gens à se vacciner, soit à l'utilisation de vaccins différentsdans les deux pays ou plus probablement par la sous déclaration des morts vaccinés comme le suggère l'article suivant du Dr Peter Schirmacher


Des morts vaccinés non-déclarés ? Il faut autopsier davantage selon le Dr Peter Schirmacher

https://www.francesoir.fr/societe-sante/peter-schirmacher-autopsier-vaccins


Incohérences  sur le pass sanitaire par  Xavier Bazin  dont les infos sont de plus en plus censurées

https://mail.google.com/mail/u/0/#search/Xavier+Bazin/FMfcgzGkZkWFwxGjBrkLRSMGxfPJzNWT


Une mortalité inédite : il y a urgence à suspendre la vaccination

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/laurent-mucchielli-alerte


Je pense que les personnes vaccinées seront désavantagées par rapport aux personnes non vaccinées" Stephanie Seneff

https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/stephanie-seneff

 

Last Updated on Monday, 16 August 2021 16:37
 
  • «
  •  Start 
  •  Prev 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  9 
  •  10 
  •  Next 
  •  End 
  • »


Page 1 of 17